lundi 10 décembre 2007

Khadhafi à Paris - Le ridicule ne tue plus

Pour une première, c'est une première. En 34 ans?

Mais qu'est-ce qu'il l'a pris Sarko? Qu'elle mouche l'a piqué?
D'abord il envoie sa femme (ex-femme) séjourner chez le Colonel, après échange de courtoisie oblige, il le reçoit, et en guise de remerciement se fait traiter de vilain menteur.

Motifs de l'invitation?
Flair du politicien "avant-gardiste", flair du commerçant "hors-normes" ou simple gourde?

Commerçant hors-normes? puisqu'i
l allait "signer pour une dizaine de milliards d'euros de contrats" avec la Libye lors de la visite du dirigeant Mouammar Kadhafi", comme l'a déclaré le Président français le 10 décembre à la presse. De quoi combler quasiment le déficit du commerce extérieur français, réponse ironique du maire de Paris, c'est du "bidon".

Politicien avant-gardiste? Oh, qu'elle est jolie la nouvelle Libye, terre d'avenir, la Libye d'après l'embargo, d'après la libération des infirmières bulgares, d'après l'affaire Lockerbie, le leader-frère vient essuyer ses godasses ensanglantées sur le "paillasson" français.

Et les droits de l'Homme, dans tout ça? D'abord, il y a Rama Yade qui les protège en retentissement à la Journée Mondiale des Droits de l'Homme, et puis il y a Sarkozi, qui rassurant les français et les parties de l'opposition à l'affut du moindre laisser-aller, affirme avoir remonté les bretelles du leader libyen.

Kadhabi a directement démenti M. Sarkozy, en affirmant n'avoir pas discuté avec lui des droits de l'Homme lundi et que la question des droits de l'Homme ne se "pose pas" dans son pays :p Il n'a même pas oublié de donner la leçon à son hôte quant au respect des droits des immigrés.

Essayant vainement de corriger le tir, de raccourcir le nez de Pinocchio de Sarko, le secrétaire général de la présidence Claude Guéant est monté au créneau pour soutenir le contraire, pour affirmer qu'il était témoin de la discussion entre les deux "PréZidents" et de son contenu.

Alors flair du politicien "avant-gardiste", flair du commerçant "hors-normes" ou simple gourde?
Je me suffis à sourire en attendant les guignols.


5 commentaires:

Heliodore a dit…

Je ne fais pas de politque, je laisse ca aux politiciens.

Mais là, quelque chose m'interpelle.

Le business n'a pas d'odeur (surtout avec des chiffres astronomiques), et le commerce d'armes n'a pas de sentiment.

Un pays qui se dote d'armes, c'est pour se défendre ou pour attaquer. Et en premier lieu, on se défend ou en attaque le pays voisin. Or il se trouve que son voisin, c'est NOUS !

chevi a dit…

sarko esperes decrocher des contrats en milliards d'euro, il est pret à tt pr ça, j'adores la broche sur la veste :)

martial a dit…

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Sarkozy vend son âme au diable pour des contrats, il est prêt à tout les abus pour marquer des points. Mais lorsqu'il s'agit des droits de l'homme en Tunisie et dans le reste du monde ou de protéger une femme tels que madame Sameh HARAKATI, il nous tient un autre discours d'hypocrite. Quelle honte !

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Joy a dit…

La vie tourne comme un remue-manège. Les alliés d'hier sont les ennemis d'aujourd'hui.

Jihen Maatoug a dit…

Alors l'histoire pour les nuls, Sarko envoie son ex femme, Cécilia, à Kadhafi (1ère action après l'investiture) en mission, puis le reçoit à l'Elysée, lui vend les armes qui lui serviront à tuer son peuple. Sur la base de quoi, l'OTAN intervient et "libère" Tripoli, et voilà, qu'ironie du hasard, Kadhafi décède "médiatiquement" le jour où l'actuelle femme de Sarkozy, la belle Carla, donne vie.